12/10/2010

Jésus: résurrection

Quoi qu'il en soit, Jésus est arrêté par la police du Temple, aux ordres des autorités religieuses, Il est tout d'abord conduit chez l'ex-grand prêtre Anân, puis devant une cour de justice, Jésus est finalement condamné par Ponce Pilate à être crucifié après s'être lavé les mains de sa mort en la portant uniquement sur la conscience des juifs. Son exécution a lieu un vendredi.

La mort de Jésus est suivie d'un épisode qui relève de la seule foi mais qui n'en appartient pas moins à l'histoire des religions par les effets incalculables.  Néanmoins, on peut constater trois constantes des récits canoniques : la résurrection est inattendue, elle n'est pas décrite en tant que telle et elle n'est accessible qu'aux seuls croyants. L'événement ne nie toutefois pas la mort car Jésus ne ressuscite que le troisième jour après sa crucifixion ; il s'agit davantage du passage à une vie qui ne finit pas, qui se place dans l'éternité et sur laquelle le temps n'a pas de prise.

 

800px-Leonardo_da_Vinci_%281452-1519%29_-_The_Last_Supper_%281495-1498%29.jpg

 

17:03 Écrit par Esprit Solstice dans general | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.