18/10/2010

Lois cosmiques

3e loi cosmique : Savoir pardonner

 

La plus importante raison pour pardonner est de ne pas se faire de mal à soi-même en nourrissant des sentiments de haine, de rancune et de vengeance.

 

Pardonner nous permet de nous libérer de sentiments négatifs qui nous rongent comme un poison et nuisent à notre évolution.

 

Cela ne signifie pas d’approuver les actions répréhensibles ni les oublier, de se laisser martyriser par quelqu’un ou subir une situation sans réagir.

 

La souffrance est là pour nous apprendre quelque chose. On n’apprend rien si on se contente de recommencer à souffrir dans les mêmes conditions. On doit comprendre pourquoi on choisit (inconsciemment) de souffrir et apprendre comment échapper à ces situations qui nous font mal.

 

Le pardon se fait sans condition, sans reproche. Il n’est pas nécessaire de l’exprimer de vive voix, c’est dans notre cœur et notre pensée que l’on pardonne. De cette façon, on peut pardonner des actions commises il y a très longtemps, par des personnes que l’on ne côtoie plus ou qui sont décédées.

 

C’est un exercice désagréable mais indispensable à l’évolution de notre conscience. Garder ses vieilles rancunes et ses idées de vengeance apaise notre égo, mais entretiennent notre ressentiment et notre souffrance. C’est du gaspillage d’énergie, car la seule pensée de ce qui nous a fait souffrir fait revivre cette souffrance. Le cerveau ne fait aucune différence entre l’imagination et la réalité d’une situation.

 

Le pardon permet de se libérer de l’emprise des personnes qui nous ont fait souffrir, et de passer à autre chose.

 

Une autre facette du pardon, c’est se pardonner à soi-même. Souvent, il est plus facile de pardonner aux autres qu’à soi-même. Cela implique d’accepter sa propre faute, son propre fardeau de responsabilité, ses propres faiblesses, et de comprendre les raisons qui nous ont poussé à agir de manière négative.

 

Nous devons nous pardonner du mal que l’on a pu causer aux autres, et du mal que l’on s’est causé à soi-même.

Se pardonner à soi-même est une action de soulagement intense, on se libère d’un poids incroyable. En se pardonnant, on s’accepte pleinement, avec ses qualités et ses défauts. On apprend à vivre avec soi-même et ses propres imperfections.

 

Pardonner, c’est prendre conscience que nous sommes tous humains et que la nature humaine n’est pas parfaite et infaillible.

 

La plupart de nos fautes sont liées à nos peurs, qui proviennent souvent de notre orgueil. C’est notre égo, ou mental, qui nous manipule et nous cause du tort, et nous le comprenons en nous pardonnant. Ainsi, nous apprenons à redevenir nous-mêmes et cesser de nous cacher derrière nos sentiments négatifs.

 

Une clé pour appliquer plus facilement cette loi du pardon : si nous éprouvons une difficulté à pardonner, nous pouvons demander à l’univers de nous donner la force de pardonner.

 

626894776.jpg

 

 

 

18:35 Écrit par Esprit Solstice dans general | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.