20/10/2010

Cantique des cantiques

Cantique des cantiques  (5)
 
Le plus beau de tous les chants. Il appartient aux écrits de Salomon.
 
 
 
>  Lui :

 

- Je viens à mon jardin, petite sœur, ma promise, et j'y fais ma cueillette de myrrhe et d'herbes parfumées ; j'y mange mon rayon de miel, j'y bois mon vin et mon lait. Mangez, mes amis, buvez, enivrez-vous d'amour.
 

>Amis :

Elle lui ouvre sa porte, mais trop tard

>Elle :

 

- J'étais endormie, mais mon cœur restait en éveil. J'entends quelque chose, c'est mon bien-aimé qui frappe à la porte :

> Lui :

- « Ouvre-moi, petite sœur, ma tendre amie, ma colombe, mon trésor. J'ai la tête couverte de rosée et les cheveux trempés des gouttes de la nuit.

> Elle :

 

- J'ai retiré mes vêtements, je ne vais pas me rhabiller ! Je viens de me laver les pieds, je ne vais pas les resalir ! »

 

- Mon bien-aimé passe la main par le guichet de la porte, et j'en ai le cœur battant.

 

- D'un bond je suis debout pour ouvrir à mon bien-aimé. J'ai les mains et les doigts couverts d'huile de myrrhe, quand je saisis la poignée du verrou.

 

- J'ouvre à mon bien-aimé ; mais il est parti, il n'est plus là. Je sors à sa poursuite, je le cherche, sans le trouver. J'ai beau l'appeler, pas de réponse.

 

-Mais je rencontre les gardes, qui font leur ronde sur les remparts de la ville. Ils me frappent, ils me blessent, ils m'arrachent mon châle.

 

- Ah, filles de la capitale, je vous le demande instamment : si vous rencontrez mon bien-aimé, que lui raconterez-vous ? Que je suis malade d'amour !
Dites-le-lui.
 

> Les filles :

 

- Dis-nous, la belle, qu'a-t-il de plus qu'un autre, ton amoureux ? Oui, qu'a-t-il de plus qu'un autre pour que tu nous fasses pareille demande ?
 

> Elle :

 

- Mon bien-aimé est reconnaissable entre dix mille à son teint resplendissant et cuivré.

 

- Sa tête est dorée. Il a les cheveux bouclés comme les fleurs de dattier, et d'un noir de corbeau.

 

- Ses yeux ont le charme des colombes penchées sur un ruisseau ; leur iris semble baigner dans du lait, comme logé dans un écrin.

 

- Ses joues sont une plate-bande odorante, semée d'herbes parfumées. Ses lèvres ont l'éclat de l'anémone où perle une huile de myrrhe.

 

- Ses bras sont comme un anneau d'or chargé de pierreries. Son corps est une plaque d'ivoire couverte de saphirs.

 

- Ses jambes font penser à des colonnes de marbre blanc, solidement plantées sur des socles d'or fin. Il a fière allure, comme les monts du Liban ; il a la distinction des cèdres.

 

- Sa bouche est douce à mon baiser, tout en lui appelle mon désir. Voilà mon bien-aimé, filles de la capitale, voilà mon ami !



les%20moisonneuses%20-%20G%20f%20-_013.jpg

 

18:02 Écrit par Esprit Solstice dans general | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

A 7 jours de mon départ je te souhaite de passer un très bon weekend
rempli de chaleur et d'affection des tiens
Je t'embrasse ton ami Bernard .

Écrit par : merlin le voyageur | 22/10/2010

Répondre à ce commentaire

Dimanche prochain je te dirais bonjour de Nouméa ( + 10 h )
je te ferais vivre mon voyage en photos
je pars avec mon portable donc je serais toujours là .
J'espère que tu vas bien
Je te souhaite un doux et chaud Dimanche pour ton cœur
Je t'embrasse ton ami Bernard

Free Pics Free Image Hosting Funny Pics

Écrit par : merlin le voyageur | 24/10/2010

Répondre à ce commentaire

Qui comprend le nouveau en réchauffant l'ancien peut devenir un maître .
CONFUCIUS
Je te souhaite de passer une très bonne semaine remplie de tendresse et de douceur
Lundi prochain je te souhaiterai bonne semaine de Nouméa
et j'aurai 10 h d'avance sur toi
Je t'embrasse ton ami Bernard .

Free Pics Upload Photos View Photos

Écrit par : merlin le voyageur | 25/10/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.