24/12/2010

Joyeux Noël

La naissance d'un sauveur

En ce temps-là, l'empereur Auguste donna l'ordre de recenser tous les habitants de l'empire romain.

Ce recensement, le premier, eut lieu alors que Quirinius était gouverneur de la province de Syrie.

 Tout le monde allait se faire enregistrer, chacun dans sa ville d'origine.

 Joseph lui aussi partit de Nazareth, un bourg de Galilée, pour se rendre en Judée, à Bethléem, où est né le roi David ; en effet, il était lui-même un descendant de David.

 Il alla s'y faire enregistrer avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.

 Pendant qu'ils étaient à Bethléem, le jour de la naissance arriva.

 Elle mit au monde un fils, son premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'abri destiné aux voyageurs.

 

Un ange apparaît à des bergers

 

Dans cette même région, il y avait des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leur troupeau.

 Un ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur les entoura de lumière. Ils eurent alors très peur.

Mais l'ange leur dit : « N'ayez pas peur, car je vous apporte une bonne nouvelle qui réjouira beaucoup tout le peuple :

cette nuit, dans la ville de David, est né, pour vous, un Sauveur ; c'est le Christ, le Seigneur.

Et voici le signe qui vous le fera reconnaître : vous trouverez un petit enfant enveloppé de langes et couché dans une crèche. »

 

Tout à coup, il y eut avec l'ange une troupe nombreuse d'anges du ciel, qui louaient Dieu en disant :

 

« Gloire à Dieu dans les cieux très hauts,

Les bergers vont à Bethléem

 

Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres : « Allons donc jusqu'à Bethléem : il faut que nous voyions ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. »

Ils se dépêchèrent d'y aller et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche.

Quand ils le virent, ils racontèrent ce que l'ange leur avait dit au sujet de ce petit enfant.

Tous ceux qui entendirent les bergers furent étonnés de ce qu'ils leur disaient.

Quant à Marie, elle gardait tout cela dans sa mémoire et y réfléchissait profondément.

Puis les bergers prirent le chemin du retour. Ils célébraient la grandeur de Dieu et le louaient pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, car tout s'était passé comme l'ange le leur avait annoncé.





20150.jpg



20070106_122019.jpg



et paix sur la terre pour ceux qu'il aime ! »

19:38 Écrit par Esprit Solstice dans general | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Une merveilleuse Histoire qu'il est agréable de relire ici avec un coeur d'enfant, ce coeur seul qui nous permet l'Emerveillement à l'exemple des bergers que nous devrions tous être en ces jours pour accueillir très profond cet Enfant et que nous Lui permettions de naître en notre crèche intérieure à toujours - et croître ainsi à l'Image et Ressemblance du Vivant, ainsi qu'à l'Origine. Ecce Homo ! Que la Lumière de Vie te pénètre et accompagne, que nulle ténèbre ne peut saisir.
Le Meilleur à toi en le Tout.

Écrit par : J. Iwan | 24/12/2010

Répondre à ce commentaire

Je vous souhaite un Noël fabuleux!


bon 2011

Écrit par : Lalique | 26/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.