21/04/2011

Votre propre formule d'autosuggestion

Construire votre propre formule d'autosuggestion

 

Vous pouvez tout aussi bien rédiger votre propre formule d’autosuggestion, spécialement adaptée à votre cas particulier. Les possibilités sont infinies et seulement limitées par votre imagination.

 

Voici alors comment procéder :

 

1) Soyez précis 

 

Dans la formulation de votre phrase d’autosuggestion, il est souhaitable d’être le plus précis possible quant aux facteurs temps, quantité et qualité reliés à votre objectif.  Par exemple, au lieu de vous dire: «Je veux plus d’argent», il sera beaucoup plus efficace et concrètement réalisable que vous vous disiez: «D’ici le 15 mai prochain, j’aurai cumulé un avoir net de plus de X milliers de dollars.»

2) Soyez concis

Pour être efficace à cent pour cent, votre phrase devra résumer votre objectif en quelques mots seulement. Idéalement, sauf exception, celle-ci devrait tenir en dix ou quinze mots, tout au plus. Rappelez-vous que plus elle sera courte, plus votre phrase sera facile à mémoriser et donc à assimiler par votre subconscient.

3) Utilisez la forme affirmative

Si je vous dis: «Ne pensez pas à un éléphant rose», à quoi pensez-vous? À un éléphant rose, n’est-ce pas? De la même façon, si vous désirez vous débarrasser d’une vieille phobie et que vous dites à votre subconscient: «Je n’ai pas peur des araignées», celui-ci ne retiendra que deux mots: peur et araignées.  Dès lors, ce que votre subconscient en comprendra, c’est que vous avez peur des araignées et vous obtiendrez donc l’effet contraire à ce que vous recherchez. Effectivement, il a été scientifiquement démontré que le subconscient ne comprend que les mots-clefs de votre phrase et qu’il ne tient généralement pas compte des «non» ou des «ne pas» qu’elle contient.

Considérant ce principe, peu importe la formule d’autosuggestion que vous mettrez au point, assurez-vous que celle-ci sera à la forme affirmative et non négative. Autrement dit, ne dites pas: «Je ne suis pas stressé» mais dites plutôt: «Je suis calme et détendu». Aussi, ne dites pas: «Je n’ai pas mal à la tête» mais dites plutôt: «Ma tête est de plus en plus détendue et relaxée.»



4) Bannissez le conditionnel!

Évitez d’utiliser des formules contenant des «si» de même que les verbes au conditionnel tel que «Je voudrais...», «J’aimerais bien...», «Il faudrait que...», «Ce serait bien si...», «Je désirerais...», etc. Toutes ces formulations sont totalement inefficaces au niveau du subconscient car elles maintiennent votre objectif à l’état d’un rêve nébuleux, inaccessible ou d’un vœu que seul un génie sorti tout droit d’une lampe magique pourrait réaliser pour vous.

5) Soyez réaliste mais optimiste

Pour être acceptée par votre subconscient, il est impératif que votre formule d’autosuggestion soit relativement crédible et qu’elle comporte des paramètres réalistes. Ainsi, si vous lui dites: «Demain, je serai multimillionnaire», vous ne lui donnez pas la latitude nécessaire dont il a besoin pour mettre à exécution votre commandement. Par contre, si vous décomposez ce même objectif en sous-objectifs et que vous prévoyez une période d’accomplissement plus raisonnable pour chacun d’eux, il pourra alors vous mener étape par étape, jusqu’à l’atteinte de votre but ultime (à condition bien sûr que vous passiez sérieusement à l’action!).

De même, si vous avez perdu une jambe lors d’un accident et que vous ordonnez à votre subconscient de la faire repousser, celui-ci ne saura pas comment réagir à votre suggestion car, de par sa nature, il ne détient pas le pouvoir de la mettre à exécution. Par contre, si vous lui demandez de vous donner le courage de traverser cette épreuve ou même de vous aider à trouver la solution pour marcher de nouveau, il pourra alors vous remplir d’une force spirituelle exceptionnelle qui vous aidera à passer à travers cette impasse ou même vous faire rencontrer les spécialistes qui pourront vous fabriquer une jambe artificielle des plus efficaces.

Dans une autre perspective, bien qu’il soit important de demeurer réaliste, cela ne veut pas dire d’être pessimiste pour autant. De fait, trop de gens se limitent mentalement en prenant leurs désirs pour des impossibilités. Rappelez-vous que presque tout ce que vous pouvez imaginer et croire, vous pouvez aussi le réaliser avec la persévérance et la détermination. Ils sont innombrables les grandes réalisations qui ont vu le jour grâce à des gens de foi et d’action qui ont perçu une occasion à saisir là où la majorité des gens ne voyaient qu’une impossibilité. 

Ainsi, dans la formulation de votre objectif, assurez-vous que l’échelon n’est pas fixé excessivement haut afin qu’il demeure atteignable mais assurez-vous aussi qu’il est assez haut pour que vous ayez à grandir pour l’atteindre. 



6)  Pesez bien les mots

Lorsque vous rédigerez votre phrase d’autosuggestion, choisissez des mots qui vous enthousiasmeront, qui évoqueront des émotions positives intenses en votre for intérieur et qui formeront une image claire et nette de ce que vous désirez obtenir. De fait, plus vous serez en mesure de visualiser de façon précise votre objectif (grâce, entre autres, au choix judicieux des mots que vous utiliserez), plus vous y croirez et donc, plus vous obtiendrez des résultats concrets.

 

Mémorisez votre formule d'autosuggestion

Vous avez saisi le principe? Alors passez à l'action: écrivez et mémorisez votre formule d'autosuggestion maintenant! Vous n'aurez plus qu'à l'implanter dans votre subconscient .



f0aa03ca.gif

 

 

 

 

 

09:38 Écrit par Esprit Solstice dans general | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

salut Solstice, du printemps !!!! ou d'été !!!!
mon prénom signifie éclat de soleil. et je suis de nature optimiste et heureuse.
ainsi tous les événements traversés ne sont pas tous restés gravés en moi. ceux
qui le sont restés, s'effacent au fur et à mesure que j'applique la méthode de déprogrammation du subconscient par l'emploi de pensées positives chaque jour.
cela semble marcher. Il faut du temps, plusieurs mois voire même année ??
le mental est très fort du mauvais côté "" le yetser hara"" en hebreu , alors il faut faire travailler tres tres fort le bon côté "" le yetser haTov"". il faut croire !!! et garder la foi en soi et en celui qui nous accompagne sur le chemin
ton site est sympa. à bientôt ; amitié ; ilona

Écrit par : ilona | 26/05/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.